Le diabète sucré du cochon d'Inde

Le diabète sucré chez le cobaye


Le diabète sucré est rare, voire très rare, chez nos lapins et rongeurs domestiques. Il peut néanmoins se rencontrer chez le cobaye (surtout chez les cobayes à à rosettes), mais aussi chez le chinchilla, l’octodon, le hamster, le lapin.
Le diabète sucré est non insulinodépendant, c’est-à-dire que l’insuline sera inefficace

Origine du diabète sucré

    Les principales causes, par ordre décroissant, sont les suivantes :
  • origine nutritionnelle : alimentation hyperglucidique (fruits frais ou confits, sucreries), mélanges complets en excès ou distribués comme aliments uniques, suralimentation globale. La sédentarité, le défaut d’activité aggravent considérablement le risque.
  • origine organique : le diabète sucré est associé à une glomérulonéphrite sévère (cobaye)
  • déficience congénitale en manganèse, après l’âge de 6 mois

Symptômes du diabète sucré

  • polyuropolydypsie* (parfois plus d’un litre chez le cobaye), perte de poids, léthargie, cataracte
  • signes urinaires (très évocateurs chez le cobaye) : hypertrophie vésicale, pollakyurie**, strangurie***,
  • signes cutanés : chez les cobayes à rosettes. Alopécie étendue et diffuse associée à un pelage terne et à d’autres signes cliniques : conjonctivite, amaigrissement, polyurie.

* prise exagérée de boisson et mictions en quantité anormale
**émissions fréquentes de petites quantités d’urines
***douleurs à la miction

Diagnostic du diabète sucré

    Par un examen sanguin :
  • hyperglycémie : elle doit être supérieure à 3 g/l pour être significative
  • hyperlipémie (triglycérides, cholestérol)
    Par un examen des urines :
  • présence de sucre, parfois considérable (glucosurie ++), et de corps cétoniques (cétonurie)
    Par un test de tolérance au glucose par voie orale
  • Ce test est finalisé chez le cobaye. Après un jeûne de 18 heures et une administration orale de glucose (1,75 g/kg), la glycémie dosée 4 heures plus tard est plus du double de la valeur basale chez le cobaye diabétique alors qu’elle n’excède pas 1,5 fois la valeur basale chez le cobaye normal.

Quels sont les traitements ?

  • ces diabètes sucrés sont non insulinodépendants, donc l’insuline est généralement inefficace. L’insuline NPH peut donner des résultats en début de traitement mais l’hyperglycémie se rétablit rapidement.
  • revoir l’alimentation : régime hypocalorique pauvre en graisses et en sucres, et riche en fibres. Proscrire les granulés et les mélanges complets. Privilégier le foin, l’herbe fraîche, les légumes frais et les fruits frais en quantité modérée (2 fois par semaine). Supprimer les aliments riches en sucres (carottes, betteraves rouges, melon).
  • Hépatoprotecteurs
  • La phythotérapie en EPS (extraits de plantes standardisées) donne des résultats très intéressants : Desmodium, Chardon Marie, Caralluma, Olivier, Noyer. L’effet hypoglycémiant et hypolipémiant est particulièrement marqué pour les trois premières plantes citées.
- - - -
Le Dr Boussarie enseigne l’hématologie des NAC dans le cadre du Certificat d’Etudes Supérieures à L’Ecole Vétérinaire de Toulouse


Dr Didier Boussarie   
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub


ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde