Les Kystes Ovariens chez le Cobaye - Dr Pierre RONOT

Les kystes ovariens des cochons d'Inde





Article extrait du n°17, mis en ligne avec l'aimable autorisation de notre partenaire, le magazine Animal Santé & Bien-être et du Dr Pierre RONOT.


Si vous possédez une femelle cobaye, elle est déjà, ou sera porteuse de kystes ovariens dans sa vie. Ces kystes figurent parmi les affections les plus fréquentes de l'appareil reproducteur chez le cobaye. Ils touchent également, mais dans une moindre mesure, les hamsters et les gerbilles.


Les kystes ovariens apparaissent le plus souvent chez des femelles cobayes de plus de 1 an ; heureusement, dans la grande majorité des cas, ceux-ci disparaissent spontanément ou ne causent pas de symptômes.

Les différents types de kystes

Un kyste est une cavité remplie de liquide. Les kystes ovariens sont, pour la plupart, séreux: ils contiennent un liquide clair. Ils peuvent parfois être folliculaires, ou dans de rares cas, para-ovariens. Les kystes séreux feraient partie du cycle de la femelle cobaye, mais l'augmentation pathologique de leur taille serait liée à un dysfonctionnement de la paroi du kyste qui le laisserait peu à peu se gorger d'eau.

Plus la femelle est âgée, plus les kystes sont gros

La fréquence d'apparition des kystes ovariens et leur taille augmentent avec l'âge.
Kyste séreux de 4 cm,
aspect echographie et après excerèse.
Sur cette femelle de 700g,
les deux ovaires kystiques
pesaient 110g.
Ils touchent souvent les deux ovaires. Une femelle vivant seule dans sa cage peut être atteinte autant qu'une femelle reproductrice : l'apparition des ovaires kystiques n'est pas liée au statut de reproducteur.

Des symptômes variables ou absents

Curieusement, certaines femelles diagnostiquées avec des kystes de taille moyenne présenteront les symptômes décrits ci-dessous, alors que d'autres seront découvertes fortuitement avec d'énormes kystes ne causant aucun symptôme! Seules les femelles symptomatiques sont traitées.
Le symptôme le plus visible est l'apparition d'une alopécie (perte de poils) symétrique, non prurigineuse (qui ne démange pas) et bilatérale sur les flancs et le tronc de la femelle. Néanmoins, ce symptôme cutané typique n'apparaît que dans de rares cas: lorsque les kystes sécrètent des hormones.
Dans la grande majorité, quand la femelle présente des symptômes, elle est apathique, mange moins, son abdomen est dilaté dans sa partie antérieure. Des écoulements et un gonflement vulvaires peuvent être constatés en cas de pathologie utérine associée (hyperplasie glandulo- kystique endométriale, mucomètre, endométrite, etc.) Dans les élevages, une diminution de la fertilité est notée.

Le diagnostic du kyste ovarien

Le diagnostic peut être posé par une palpation abdominale délicate et prudente, réalisée par votre vétérinaire, pour ne pas rompre le kyste, ce qui pourrait provoquer une péritonite mettant la vie de la femelle en jeu. L'examen échographique viendra confirmer ce diagnostic. Les kystes ovariens peuvent être de taille impressionnante à l'échelle du cobaye: il n'est pas rare de mettre en évidence des kystes allant de 2 à 8 cm sur chaque ovaire !

Le traitement médical ne soulage que temporairement

La vidange échoguidée du kyste, associée à l'administration répétée d'hormones ne donne que des rémissions temporaires.
Elle peut cependant être une indication pré-chirurgicale, évitant que les kystes volumineux ne viennent compromettre les mouvements respiratoires en comprimant le diaphragme.

Le traitement de choix est chirurgical

Si l'état de la femelle le permet, le vétérinaire pratiquera l'ablation, sous anesthésie générale, des deux ovaires et de l'utérus puisque de nombreux problèmes utérins sont associés aux ovaires kystiques.
La chirurgie est délicate mais reste la seule option thérapeutique curative.
Les implants d'hormones sont une nouvelle piste à l'étude concernant la prévention de cette affection si fréquente chez les femelles cobayes .



Dr Pierre RONOT
Vétérinaire
Exerce en clientèle NAC

© Animal Santé & Bien-être

ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde