La phtiriose ou dermatose provoquée par les poux

La phtiriose est fréquente chez le cobaye.

Epidémiologie

La phtiriose du cobaye est due à des poux broyeurs de l’ordre des Mallophages, représentés par 3 espèces : Gliricola porcelli, Gyropus ovalis et beaucoup plus rarement Trimenopon hispidum.

Gliricola porcelli  Gyropus ovalis Trimenopon hispidum

Gliricola porcelli a un corps très allongé, Gyropus ovalis est ovalaire
Le cycle de développement de Gliricola porcelli est de 2 à 3 semaines.
Les poux sont des parasites permanents.

Les Mallophages se caractérisent par une tête large avec des mandibules en stylets, des yeux et des antennes très petits, un prothorax distinct. Ils se nourrissent de débris cutanés, parfois de sang. Le repas s’effectue sur l’hôte dès les premiers stades larvaires et le développement du parasite s’effectue aussi sur l’hôte.

Gliricola porcelli
et Gyropus ovalis appartiennent à la famille des Gyropodidae. Ils ont des antennes à 4 articles cachées dans des fossettes. Les tarses ont une griffe.

La contamination est directe et la pullicose est très contagieuse entre cobayes.
 
Par contre, les poux du cobaye ne sont pas transmissibles à l’homme.

NB : les poux piqueurs (ordre des Anoploures) ne se rencontrent pas chez le cobaye. Hématophages, ils se rencontrent par contre chez le rat (Polyplax spinulosa), la souris (Polyplax serrata), le chinchilla, l’écureuil de Corée.
Un examen attentif du pelage à la loupe permet d’observer de nombreux parasites mobiles de couleur claire gris-brunâtre à la surface de la peau, ainsi que des œufs (les lentes) fixés à la base des poils. Les zones les plus fréquemment atteintes sont la tête, le cou et le tronc.

Symptômes

   Le symptôme essentiel est un prurit marqué et persistant sur l’ensemble du corps, souvent accompagné d’une hyperesthésie de la peau au moindre contact. Les squames sont nombreuses, mais aucune lésion alopécique ou érythémateuse n’est généralement observée, sauf en cas d’infestation massive par les parasites.
   Un examen attentif du pelage à la loupe permet d’observer de nombreux parasites mobiles de couleur claire gris-brunâtre à la surface de la peau, ainsi que des œufs (les lentes) fixés à la base des poils. Les zones les plus fréquemment atteintes sont la tête, le cou et le tronc 
Dr Didier Boussarie    &     CobayesClub
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub


ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde