Les pseudogales chez le cochon d'Inde

LES PSEUDOGALES

Les plus fréquentes sont dues à Chirodiscoïdes caviae qui est propre au cobaye et Cheyletiella parasitivorax qui est généralement un parasite du lapin, mais peut se trouver sur le cobaye. Ces acariens vivent accrochés à la base du poil où ils fixent leurs oeufs. Leur cycle de vie se déroule en totalité sur l’hôte. Celui-ci peut durer jusqu’à 35 jours.

Les lésions sont moins sévères et surtout localisées et non pas étendues, le prurit est généralement modéré. Les pseudo gales sont plus fréquentes chez les jeunes, et favorisées par de mauvaises conditions d’hygiène ou par un état d’une immunodépression. Elle sont très contagieuses.

La cheyletiellose

La cheyletiellose s’observe surtout chez le lapin, mais elle peut aussi s’observer beaucoup plus rarement chez le cobaye.

Epidémiologie

Cheyletiella parasitivorax.
L’agent responsable est un acarien trombidiforme appelé Cheyletiella parasitivorax. Cet acarien agressif se nourrit de kératine, de débris cutanés ou d’autres parasites (notamment Leporacarus gibbus). Le parasite effectue l’ensemble de son cycle sur le cobaye (ou le lapin). Les œufs sont pondus à la base des poils et ils peuvent se retrouver libres sur la peau ou dans le pelage.

Symptômes

La cheyletiellose occasionne un prurit sévère accompagné d’un squamosis très important (évocateur du diagnostic) et parfois de lésions alopéciques et érythémateuses.

Diagnostic


La mise en évidence des Cheyletiella est facile par l’examen au microscope des squames obtenues par brossage des produits de raclage cutané ou à partir de « scotch-test ».

Traitement


Le traitement est efficace et facile avec les acaricides. Mais attention !!! certains acaricides en topiques ou en sprays sont toxiques chez le cobaye (et le lapin). Le vétérinaire est seul juge.

Chez l’homme


Cheyletiella parasitivorax peut provoquer aussi un prurigo galeux. Cette dermatose se traduit par un prurit persistant , parfois intense, accompagné de lésions érythémateuses et excoriatives au niveau des zones de peau exposées.

La pseudogale à Chirodiscoïdes caviae

ChirodiscoïdesPSEUDOGALE à ChirodiscoÏdes caviae

Chirodiscoïdes caviae est un acarien astigmate de la famille des Listrophoridae. Il est spécifique du cobaye.
Il s’agit d’un parasite rarement observé. Il effectue l’ensemble de son cycle sur le pelage, fermement fixé aux poils.
Les parasites sont de forme allongée (330 X 500 μ), avec un rostre triangulaire et une partie antérieure très sclérifiée et adaptée à la fixation au poil. Les pattes antérieures sont retournées en crochet, ce qui facilite la fixation.Les œufs sont allongés, pourvus d’un pôle pointu et fixés sur le quart distal des poils. Il y a 3 stades larvaires.

Le mode de contamination est direct par le biais de cobayes.
Dr Didier Boussarie    &     CobayesClub
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub


ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La teigne chez le cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • La pseudogale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde