La cohabitation entre cochon d'inde s

La Cohabitation chez le cochon d'Inde

La vie en gourpe chez le cochon d'Inde étant une quasi-nécessité, la question de la cohabitation se pose à tout propriétaire de cochon d'Inde soucieux de son bien être. Les cochons d'Inde vivent en groupes hiérarchisés de dominants et de dominés.
Une cohabitation n'est jamais gagnée d'avance, mais il y a des choses à savoir pour avoir le plus de chance de réussite possible.

La cohabitation est une chose relativement simple, quand on respecte certaines règles:
  • La quarantaine
  • les présentations
  • les présentations en terrain neutre
  • une cage aux bonnes dimensions
  • la patience

Mettre en quarantaines les nouveaux cochons d'Inde

Définition de la quarantaine

 « La quarantaine est une des premières méthodes pour lutter contre les maladies infectieuses. En empêchant les personnes d'avoir des contacts avec d'autres, la contagion est impossible et les maladies infectieuses disparaissent d'elles-mêmes.

La mise en quarantaine est employée bien souvent pour une personne dont la pathologie est déjà déclarée ou suspectée en raison de l'apparition de symptômes alors que le vrai but de la quarantaine est d'isoler les porteurs potentiels de germes en raison de leur provenance d'un milieu à risque (à la descente d'un avion par exemple), et cela même s'ils ne manifestent aucun signe pathologique, pendant une durée suffisante pour couvrir la durée d'incubation de la maladie suspectée afin qu'elle se déclare éventuellement en milieu protégé, évitant ainsi sa propagation potentiellement exponentielle. »

Citation : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quarantaine


Les cochons d'inde sont des animaux qui vivent en société régie par une hiérarchie.
Femelles ou mâles peuvent être des dominants, territoriaux.
Certains n'accepteront jamais un compagnon (plus fréquent chez les mâles).
Mais le plus souvent, avec les précautions d'usage, la cohabitation se passe très bien.

Quand doit-on faire une quarantaine ?

La question ne se pose pas si vous n'aviez pas de cochons d'Inde auparavant, si les nouveaux cochons d'Inde proviennent du même endroit, et sont adoptés ensemble au même moment. Ce qui semble être la solution idéale, mais pas toujours expliquée aux adoptants.
En effet, deux animaux arrivant du même endroit et se connaissant déjà ne risqueront pas de se contaminer mutuellemen, et seront « plus rassurés » à deux. La quarantaine sera évitée. Les chances de bonne entente seront plus grandes, même s'il y a toujours un risque potentiel entre deux mâles au moment de la maturité sexuelle!
Les chances de réussites seront plus grandes avec un jeune ( de moins de 3 mois), qui sera plus facilement adopté par le cochon d'Inde de la maison.
Mais, si vous avez déjà un ou plusieurs cochons d'Inde chez vous, un nouveau venu doit faire l’objet d’une quarantaine.

Le nouvel animal peut être porteur de différents agents pathogènes (coryza, teigne, gale, poux...etc) ou simplement en incubation. Rien ne se voit, mais le danger de contaminer l'animal de la maison est réel. (la plupart des maladies infectieuses ont une durée d’incubation de 1 à 3 semaines, parfois moins) La quarantaine doit se faire dans une pièce différente. Le propriétaire prendra soin de se laver soigneusement les mains, voire de changer de vêtements, après chaque manipulation du « nouveau ». Certains germes à tropisme respiratoire se transmettent au contact de l'air inhalé.


La quarantaine devra durer un mois entier, sans contact avec l'animal de la maison.

A la fin de ce mois d’isolement, et si rien ne s'est déclaré, on pourra passer à l'étape suivante.

Pour ceux qui doutent du bien-fondé de la quarantaine:


Il faut savoir qu'un animal malade demande beaucoup de temps, de soins et d'énergie, et de visites chez le vétérinaire spécialisé NACs, et que sa guérison n’est jamais assurée.

Achetés en animaleries, les animaux arrivent très souvent avec de petits, voire de gros ennuis de santé.

Pourquoi risquer de contaminer votre premier animal?

En cas de maladie du nouveau venu, la conduite à tenir est de consulter son vétérinaire, qui prodiguera les soins nécessaires et prolongera éventuellement la quarantaine s‘il le juge utile.

Il est important de rappeler que tout ne se soigne pas, et que certaines maladies contractées peuvent être mortelles, si elles ne sont pas soignées très rapidement.

Ce qui démontre la nécessité de cette quarantaine.

Les présentations entre cochons d'Inde

Les présentations se feront à travers les cages. Les cages vont être collées, pour permettre aux deux animaux de se sentir, de se connaître, sans risque de bagarre et de blessure.

Cette période, selon les réactions de part et d'autre, doit durer plusieurs jours.

Au bout de ces quelques jours, si aucune nervosité ou agressivité n'est apparue, on pourra passer à l'étape suivante.

Présenter les cochons d'Inde en terrain neutre

Dans un premier temps, on va délimiter un espace assez grand et sécurisé (fils électriques hors d'atteinte etc), pour faire cette présentation.

Attention: un canapé ou un lit sont absolument déconseillés! Les chutes dues à la peur ou une course, peuvent s'avérer dangereuses, voire mortelles. Le sol est le meilleur choix.

Laisser le nouveau découvrir le terrain avant toute chose. Lui procurer des échappatoires au cas où il y aurait conflit.

Une fois que tous ces éléments sont réunis, tout est prêt pour mettre en présence les deux animaux.

Bien évidemment, une surveillance est nécessaire.

En général, un bon repas sur ce terrain neutre occupe assez l'un et l'autre, ainsi la bagarre n'est pas leur seule occupation.

Cette opération se renouvellera pendant plusieurs jours, toujours sous surveillance, jusqu'à totale entente les deux animaux avec augmentation progressive du temps de rencontre.

A la fin de cette phase, on laissera la possibilité d'entrer et de sortir de la cage qui va servir aux deux, sous étroite surveillance.

En effet, là, on quitte le terrain neutre, et l'animal de la maison peut s'avérer territorial. Auquel cas, les faire sortir, et continuer les rencontres.

Bien entendu, on aura pris soin de bien nettoyer la cage « principale », pour supprimer les odeurs du 1er propriétaire!

Démonstration en vidéo d'Anatole et Eden :



LA TAILLE DE LA CAGE

Groupe de femelles

De la taille de la cage, va dépendre une belle entente.

Mieux vaut voir grand, pour que chacun ait son espace. Les conflits arrivent souvent par manque d'espace vital. Imaginez vous, dans un studio de 15m carrés, vivant à deux ou trois! Ce ne serait pas vivable, non?

Les dimensions sont fonction du poids de l’animal et de la présence éventuelle d’une portée



Pour deux cochons d'Inde, une cage d'1m20 de longueur est conseillée, pour 40 cm de hauteur. Une surface trop exiguë favorise l’obésité et peut entraîner des conflits.

On pourra (au moins pour les mâles) doubler les biberons et gamelles de granulés. Pour les femelles, en général, ça n'est pas la peine.

Si toutefois, une gamelle est source de conflit, on pourra en mettre une seconde.

A éviter: la cabane unique. Préférer un petit étage, qui leur permettra malgré tout de s'isoler.
Une simple planche peut faire l'affaire.

LA PATIENCE


De la patience, dépend le résultat final: la cohabitation.
Ne pas brûler les étapes.
Observer et parer aux conflits.





Ce qu'il faut savoir sur la cohabitation


L'idéal est d'adopter deux cochons d'inde du même sexe, dès le début.

Nous savons que ce sont des animaux grégaires et que la solitude leur pèse, même si on s'en occupe beaucoup. Rien ne remplace un compagnon cochon d'inde.

Une cohabitation plus difficile entre mâles


La cohabitation s'avère tout de même plus simple chez les femelles que chez les mâles.
Les mâles pouvant aller jusqu'à se blesser gravement, ou pire.
Certains mâles ayant déjà connu « les femelles » n'accepteront jamais un autre mâle.
En revanche, pour les femelles, ce n'est pas le cas.

Une cohabitation mâle - femelle exige un mâle castré


La cohabitation en apparence la plus facile, serait mâle et femelle, mais elle exige que le mâle soit castré.
Car il faut savoir que :
  • Ces animaux se reproduisent très rapidement :
  • La femelle risque de mourrir d'épuisement à cause de l'enchainement impitoyable des portées

Une femelle ne doit jamais être en permanence avec un mâle non castré.

La castration du mâle


La castration du mâle implique un vétérinaire spécialisé NACs, des frais, des soins rigoureux, et un isolement du mâle pendant la période postopératoire.

Conclusion


En observant ces quelques règles, on pourra profiter de nos petits animaux, et les voir vivre en communauté.
Bien sur, il faudra les laisser gambader ailleurs que dans leur cage, car ils ont besoin de se défouler.
Ce qui leur servait d'espace neutre, pourrait leur servir de terrain de jeu, de découvertes, et de balades.

Ce qui a été fait pour « un » nouvel animal, peut se renouveler pour un « 3ème » etc, sans sauter d'étapes.
Penser aussi, que l'espace pour deux, n'est pas le même que pour 3 animaux ou plus.

Fanny E.
Avec la participation de Valérie Ladron, Frédérique Peyroux, Stéphanie Rodrigues
Et la validation du Dr Didier BOUSSARIE
pour CobayesClub

© Didier Boussarie -  CobayesClub
ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La teigne chez le cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • La pseudogale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde