Le cobaye est-il un rongeur ? - par le Dr Boussarie

Le cobaye est-il un rongeur ?

Le cobaye, traditionnellement classé dans les rongeurs Caviomorphes (Hystrichomorphes) ou Hystricognathes, montre souvent des caractéristiques morphologiques et moléculaires différentes de celles des autres rongeurs, et même des autres Mammifères euthériens.
Il se démarque nettement des autres rongeurs par un certain nombre de caractères biologiques confirmés et maintenant bien connus :
  • il est le seul (jusqu’à preuve du contraire) rongeur incapable de synthétiser la vitamine C en raison d’un déficit enzymatique en L-gluconolactone
  • son lait a une composition fondamentalement différente de celle des autres rongeurs
  • son insuline diffère de celle des autres Mammifères par ses propriétés anabolisantes et par sa capacité à former des héxamères (groupements de six carbones).

Mais d’autres découvertes biologiques sont troublantes.
Certains auteurs ont effectué une étude comparative des gènes du cobaye domestique (Cavia porcellus) par rapport à ceux d’autres espèces de Mammifères. La littérature relative à l’évolution moléculaire du cobaye abonde de références relatives à ses taux de substitution extrêmement rapides.
Les analyses phylogénétiques des données fournies par la séquence des acides aminés de diverses protéines sembleraient indiquer que le cobaye a divergé avant la séparation des Primates et Artiodactyles d’avec les Rongeurs Myomorphes (rats et souris). Si cette affirmation est confirmée, les Caviomorphes ne constitueraient pas un groupe naturel. Ils devraient être élevés à un rang taxonomique et considérés comme un ordre de Mammifères à part entière, distinct de celui des Rongeurs. Si comme cela est suggéré par les données récentes, les Myomorphes se sont écartés du tronc commun avant la divergence entre les Carnivores, les Lagomorphes (lapins) les Artiodactyles et les Primates, alors le nouvel ordre phylogénétique représenterait une séparation précoce de la branche des euthériens. Néanmoins, l’échantillonnage utilisé pour la publication est limité. Le choix de séquençage retenu est relativement aléatoire et l’interprétation des résultats discutable.

La phylogénie doit associer l’anatomie, la paléontologie et la biologie moléculaire, le tout replacé dans un concept de bon sens. L’unité morphologique des Rongeurs (squelette postcrânial, annexes fœtales, …) vient d’ailleurs contredire les données moléculaires.

La discussion entre scientifiques reste ouverte……

Dr Didier Boussarie
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub







Définitions
  • Mammifères euthériens : Les Mammifères euthériens, aussi appelés placentaires, forment la sous-classe la plus importante des mammifères, dans l'embranchement des vertébrés. La principale caractéristique de cette classe est que les embryons se développent entièrement dans le corps de leur mère, et sont alimentés pendant la grossesse grâce au placenta.
  • La taxinomie ou taxonomie est la science qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons afin de les identifier puis les nommer, et enfin les classer.
ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde