Les principaux cris du cobaye - par le Dr Boussarie
cri cochon d'Inde

Les principaux cris du cochon d'Inde

Le cri rythmique sexuel

Le cri rythmique sexuel est une succession de bourdonnements saccadés et brefs (0,025 s.) de sonorité grave (150 à 450 Hz) pendant 30 secondes ou plus. Chaque unité sonore est associée à une vibration visible des flancs qui correspond à une contraction rythmique du diaphragme. Il s’agit d’un cri de satisfaction.


Il s’observe :
  • au cours des parades sexuelles : le mâle adopte une démarche raide et lente à petits pas, tête horizontale tendue vers l’avant, tout en évaginant son scrotum et ses glandes péri-anales. Au cours de cette parade, il tourne autour de la femelle ou reste immobile avec des mouvements de dandinement du train postérieur.
  • chez le mâle systématiquement lorsqu’on introduit un étranger dans sa cage ou lorsqu’on le place dans une cage nouvelle contenant ou ayant contenue des cobayes.
  • au moment de la distribution de la nourriture dont il est friand, lorsque le cobaye est proche de son maître

le cri d'appel

Le cri de quête et sifflement d’appel est nasillard et prolongé par un long sifflement aigu. Ce cri est destiné à attirer l’attention du maître, il s’arrête de lui-même lors de la distribution de la nourriture. Il s’agit d’une vocalisation de quête.

Il s’observe :
  • lorsque le cobaye quémande sa nourriture
  • sur les jeunes isolés de leurs congénères


Le cri rythmique d’alerte au son

Le cri rythmique d’alerte au son est un bourdonnement saccadé (dénommé « drr »), de 0,2 à 0,75 secondes. Il a valeur d’avertissement pour les congénères.
Il s’observe en réponse à un bruit et accompagne l’immobilisation (bruit inconnu, soudain, aigu et da faible intensité) ou la fuite (l’intensité du bruit forte) .

Le cri de cohésion

« le cri de cohésion » : série de plusieurs cris brefs de basse fréquence, regroupés par 2 ou 3, voire davantage, observables dès la naissance. Le cri de cohésion (« chutt ») est répétitif (6 par seconde) et de moyenne fréquence. Il est caractéristique des interactions sociales dépourvues de tension. Il peut accompagner l’activité exploratoire.
Il s’observe :
Dans les comportements relationnels
  • contact bucco-buccal
  • toilettage mutuel
  • flairage ano-génital
  • tirage du poil (sauf au stade terminal avec mutilation)
Dans les relations mère-jeune
  • La plupart des mères allaitantes émettent le cri de cohésion dès la mise bas. Il permet le retour rapide de la progéniture.

Le cri de contact social

Le cri de multiplet de contact social est un piaulement répétitif de 3 à 4 vocalisations identiques de fréquence basse, à un rythme régulier au cours d’une même séquence, et qui se poursuit pendant plusieurs secondes en allant crescendo
Il s’observe
  • chez la femelle non réceptive refusant les avances d’un mâle
  • chez le cobaye agressé qui cherche à éviter son agresseur (fonction inhibitrice sur ce dernier) au sein d’un groupe stable


Le cri de dérangement

Le cri de dérangement est une émission de trilles de haute fréquence (500 à 1700 Hz).

Il s’observe
  • chez la femelle non réceptive refusant les avances d’un mâle
  • chez le cobaye agressé qui cherche à éviter son agresseur (fonction inhibitrice sur ce dernier) au sein d’un groupe stable

Le cri de detresse

Le cri de détresse est semblable à un sifflement aigu et nasillard dont la fréquence peut atteindre 5000 Hz.
Il s’observe
  • chez un cobaye agressé par un mâle et qui se voit infligé une blessure sévère

Le cri signalant une menace

Le signal de menace est produit par l’entrechoquement des dents au cours de mouvements modérés mais très rapides de la mandibule


Il s’observe :
  • lors de l’arrivée d’un intrus (mâle dominé) d’une autre espèce dans la cage

Le cri rythmique de tétée

Le cri rythmique de tétée est un ensemble de petits cris brefs, semblables à un bourdonnement saccadé, sur un rythme rapide, émis dès le 2éme jour. Le jeune s’enfouit sous la mère, qui prend la posture d’allaitement, dès la mise-bas.

Le cri du jeune


Le cri du jeune léché par la femelle est un « gazouillement » constitué d’unités sonores de basse fréquence (650 à 800 Hz) prolongé par une montée séquentielle rapide atteignant rapidement 4800 Hz.
Il s’observe chez le jeune enfoui sous sa mère est léché par celle-ci dans la zone génitale. Le léchage provoque miction et défécation, dont l’apparition spontanée est également possible dès le 2éme jour.
Démonstration en Images et en sons de Pistou :



Dr Didier Boussarie
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub
ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde