Vitamine C : doses pour la supplémentation du cochon d'Inde



par CobayesClub et Dr Didier BOUSSARIE





De façon générale, les vétérinaires NAC recommandent de supplémenter le cobaye en vitamine C.

Le cochon d'Inde doit être supplémenté en vitamine C. Pourquoi ?

Le cochon d’Inde ne synthétise pas la vitamine C du fait d’un déficit en une enzyme qu’on appelle la L-gluconolatone. ( :: consulter l’article : Tout savoir sur la vitamine C par le Dr Didier BOUSSARIE, vétérinaire NAC exclusif:: ) Il est donc très important de garantir l'apport quotidien en Vitamine C d'un cochon d’Inde afin de lui éviter tout risque de carence. Le seul moyen fiable de le faire, est de le supplémenter quotidiennement, en lui proposant de la vitamine C pure.

La vitamine C contenue dans les granulés du cochon d'Inde ne suffit pas. Pourquoi ?

La vitamine C se dégrade rapidement dans l’eau mais aussi très vite au contact de la lumière et de l’air. Il faut donc prendre énormément de précautions en ouvrant un minimum de fois le sachet de granulés et en le fermant le plus hermétiquement possible.

La vitamine C contenue dans les fruits et légumes donnés au cochon d'Inde ne suffit pas toujours. Pourquoi ?

Il y a trois raisons principales :
  • Les jeunes cochons d’Inde achetés en animalerie, et nourris dès leur plus jeune âge avec des mélanges ou des granulés complets sont en pratique tous plus ou moins carencés en vitamine C.
  • La vitamine C commence à se dégrader dès la récolte des fruits et légumes.
  • De plus, cela nécessite de proposer essentiellement les fruits et légumes riches en vitamine C en quantité importante : kiwi, agrumes, fenouil, poivron rouge ou jaune, brocoli (attention à la digestion !), … et c’est en définitive une source de tracas pour le propriétaire et de difficultés quand ces aliments ne sont pas du goût du cochon d’Inde, ou quand celui-ci s’est lassé d’un ou plusieurs de ces légumes.

Quelque soit le type de légumes donnés à votre cochon d’Inde, le supplémenter au quotidien est vivement conseillé surtout s'il est en croissance.

Paralysie du train postérieure due à une carence en vitamine C sur un jeune cobaye de 3 mois

Doses conseillées de supplémentation en vitamine C pour éviter les carences chez le cochon d’Inde.

Il est conseillé d'apporter en entretien :
  • 20mg/kg de poids/par jour pour un cochon d’Inde adulte de moins de 3 ans en entretien.
  • 60mg/kg de poids/par jour pour un cobaye en croissance, une femelle gestante ou allaitante, un cochon d’Inde malade, opéré ou convalescent (pendant 15 jours dans ce dernier cas).

La vitamine C se présente généralement sous forme liquide ou sous forme de comprimés (pas toujours appétants).

consulter l’article : la carence en vitamine C par le Dr Didier BOUSSARIE, vétérinaire NAC exclusif

Utilisation de la vitamine C en présentation liquide pure (3g/100mL soit 30mg /1mL) :

Il faut la faire boire directement par le cobaye, à l’aide d’une seringue de petit calibre (1ml, disponible en pharmacie), que l’on place dans sa cavité buccale. Les cobayes adorent généralement le goût de la vitamine C, et la leur donner se transforme rapidement en un moment privilégié.

Attention, il existe une présentation commerciale de dosage différent : 200mg /mL (laboratoire Vétoquinol). Il est nécessaire d’adapter la posologie dans ce cas-là.

Il est donc conseillé de donner tous les jours pour les cochons d’Inde de moins de 3 ans. Le cochon d’Inde âgé a moins besoin de vitamine C en raison du risque d’urolithiase favorisé par un excès de vitamine C. En pratique, 3 prises par semaine de 0.7ml sont suffisantes ou une prise journalière de 0.4 mL.

Les doses de vitamine C quotidiennes peuvent être réadaptées par votre vétérinaire, si votre animal est malade. Il les ajustera en fonction de son état. Posez-lui la question.

Doses pour de la vitamines C liquide (Francodex, Virbac , 30mg /1mL)
Pour un cochon d’Inde adulte
de 6 mois à 3 ans
Pour un cochon d’Inde adulte
de plus de 3 ans
0.7 mL tous les jours 0.4mL tous les jours
ou
0.7 mL un jour sur deux.
100g200g300g400g500g600g700g800g900g1 kg et +
Jeune en croissance (avant 6 mois)0,2 mL0,4 mL0,6 mL0,8 mL1 mL1 mL1 mL1 mL1 mL1 mL
Femelle gestante ou allaitante0,2 mL0,4 mL0,6 mL0,8 mL1 mL1.2 mL1.4 mL1.6 mL1.8 mL2 mL
Cochon d'Inde convalescent ou opéré0,2 mL0,4 mL0,6 mL0,8 mL1 mL1.2 mL1.4 mL1.6 mL1.8 mL2 mL

Surdosage = danger !

Il est aberrant et dangereux de donner 3 à 4mL par jour de vitamine C. Des quantités aussi importantes ne seront de toute façon pas métabolisées par l’organisme et en plus on augmente considérablement le risque d’urolithiase. Ceci est encore plus vrai pour un cochon d’Inde âgé qui a moins de besoin en vitamine C.

Cochon d'Inde qui prend son comprimé de vitamine C

Utilisation de la présentation en comprimés de vitamine C

La vitamine C est également proposée sous forme de comprimés, qui peuvent être plus pratiques d’utilisation pour un adulte mais moins pratiques quand il faut ajuster les doses pour un jeune . Il faut être certain que le cochon d'Inde le mange bien.

Beaphar ( comprimés de 40 mg )

Pour un cochon d’Inde adulte
de 6 mois à 3 ans
Pour un cochon d’Inde adulte
de plus de 3 ans
1/2 comprimé tous les jours 1/4 de comprimé tous les jours
ou
1/2 comprimé un jour sur deux.
100g200g300g400g500g600g700g800g900g1 kg et +
Jeune en croissance (avant 6 mois)¼ cp¼ cp½ cp½ cp¾ cp¾ cp¾ cp¾ cp¾ cp¾ cp
Femelle gestante ou allaitante¾ cp1 cp1 cp1cp + ¼ cp1cp + ¼ cp1 cp + ½ cp
Cochon d'Inde convalescent ou opéré¼ cp¼ cp½ cp½ cp¾ cp1 cp1 cp1cp + ¼ cp1cp + ¼ cp1 cp + ½ cp
Cochon d'Inde qui prend son comprimé de vitamine C

Vitamine C en comprimé de 20 mg ( Beaphar)

La distribution de la vitamine C au cochon d'Inde

Quand commencer à donner de la vitamine C à son cochon d'Inde?

Dès les premiers jours, il faut commencer à supplémenter à la seringue le bébé cobaye. Il est préférable de donner la vitamine C le matin.

Conservation de la vitamine C ?

Le flacon de vitamine C doit être conservé à l'abri de la lumière. Il n'est pas nécessaire de le placer au réfrigérateur.Son changement de couleur (qui vire au jaun foncé) indique une modification phyosico-chimique et non pas une péremption du produit. Il est important de prélever rapidement dans le flacon et de bien reboucher après usage.

La vitamine C ne doit pas être mise dans l'eau du cochon d'Inde. Pourquoi ?

  • La vitamine C est fragile et est détruite en moins de 2 heures dans l'eau par la lumière et par le chlore contenu dans l'eau.
  • Il est impossible avec cette méthode d'être certain que chaque cochon d’inde ait la quantité nécessaire de vitamine C.
  • Les cochons d'Inde nourris avec des légumes boivent généralement très peu.

Remerciements à Camille, Jessica et Morgane pour les photos !

© Didier Boussarie -  CobayesClub