Le foin pour le cochon d'inde
Partager

Le foin,
aliment indispensable
pour le cochon d'Inde !



par CobayesClub et Dr Didier BOUSSARIE





Le cochon d’Inde doit toujours avoir du foin à sa disposition. Le foin est un aliment de base indispensable. Il faut choisir un foin de bonne qualité pour permettre une bonne usure des dents.

L’UTILITE DU FOIN : usure des dents et source de fibres

Le foin est une source de cellulose (glucides). Il permet :

  • d’user les dents (qui poussent continuellement), grâce aux cristaux de silice qu’il contient. Si le cochon d’Inde ne parvient pas à les user suffisamment il risque une malocclusion (la mandibule recule, les incisives inférieures sont trop longues, les prémolaires peuvent former un pont au dessus de la langue. Le cochon d’Inde ne peut alors plus s’alimenter).
  • D’apporter les fibres indispensables au bon fonctionnement du transit digestif. Le cochon d’Inde a un intestin très long (plus de 2 m), les aliments s’y superposent en couches successives. Les fibres stimulent le transit du contenu intestinal.

Importance du foin dans l’alimentation du cochon d’Inde ( Dr Boussarie)

Le foin est indispensable au bon fonctionnement bucco-dentaire du cochon d’Inde. Il doit être riche en plantes variées, légumineuses et graminées, et séché au soleil pour un bon apport de vitamine D indispensable à la fixation du calcium. Le foin de luzerne est à éviter en raison de sa richesse excessive en calcium.

Il doit être distribué à volonté, en plusieurs fois dans la journée, car le cochon d’Inde consomme de préférence et spontanément le foin qui possède tout son arôme.

Le foin de Crau, du nom de la plaine du même nom dans l’ancien delta de la Durance, répond à toutes ces conditions grâce à ses qualités exceptionnelles. Il contient du trèfle des prés, du trèfle rampant, du dactyle pelotonné et du fromental. Arrosé et séché au soleil, il est fauché 3 fois par an et ne contient ni pesticides ni herbicides. Sa richesse en silice assure une bonne usure des dents grâce à son effet abrasif et en fait la meilleure prévention des problèmes dentaires. C’est le seul foin labellisé bénéficiant d’une AOC.

Proposez à votre cochon d’Inde du foin fraîchement sorti de son emballage matin et soir. Il frétillera de plaisir et fera une petite fête à l’arrivée de ce foin qui aura tout son arôme. Inversement, un foin éventé, piétiné tout au long de la journée et qui plus est souillé par les urines ou les crottes ne sera pas appétent donc non consommé.

Assurez-vous que votre cochon d’Inde consomme son foin en quantité suffisante. Un cochon d’Inde et d’une façon plus générale un rongeur herbivore qui ne consomme pas assez de foin risque une malocclusion dentaire et des troubles de la digestion.

Comment bien choisir le foin de son cochon d'Inde ?

Selon sa composition : les foins à base de fléole des prés sont très appréciés. Il ne faut pas choisir un foin à dominante de luzerne. Le foin ne doit pas contenir plus de 40% de luzerne. La luzerne est un aliment trop riche en calcium et en vitamine D. En quantité correcte, elle aide à subvenir aux besoins du cochon d’Inde, mais en excès, elle va favoriser une surcharge en calcium car celui-ci passe la barrière intestinale presque en totalité. Ce qui risque de provoquer des problèmes urinaires ou un dépôt de calcium dans l’organisme (os, articulations, reins, artères,..) appelé calcinose.

Selon son aspect : choisissez un foin :

  • bien vert, non pailleux
  • bien odorant, aromatique
  • non poussiéreux
  • avec de longs brins

Selon sa technique de fabrication :

  • préférez un foin séché naturellement au soleil, par rapport à un foin séché de façon artificielle . Le séchage au soleil permet au foin de s’enrichir en vitamine D.
  • sans pesticides, ni insecticides.

Des foins très appréciés : Orchard grass , Foin de Crau.

Le Foin fermier est très déconseillé. il peut contenir des quantités importantes de bactéries potentiellement pathogènes, notamment des clostridies génératrices d enteropathies mortelles chez le cobaye. La consommation d'un tel foin n'aura pas de conséquences sur un cheval ou un bovin en raison de la taille de l'animal mais pourra être dramatique sur des cobayes ou des lapins. Donc très déconseillé.

Les foins vendus dans le commerce subissent des tests qui sont garants de leur bonne condition de fabrication, de réalisation et de stockage. Un foin de bonne qualité doit sentir bon, dégager des arômes de plantes et de fleurs, doit être vert et non pas jaune, il doit être de consistance ferme et non pas pailleux ( brins mous ) , et doit être conservé à l'abris de l'air après fermeture du sac.

Comment bien conserver le foin de son cochon d'Inde ?

Le foin doit être conservé au sec, à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans un endroit frais et aéré.

Le foin perd de sa qualité avec le temps. Il est donc préférable de ne pas l’acheter en trop grande quantité ou trop longtemps à l’avance.

Comment mettre à disposition le foin de son cochon d'Inde ?

Rateliers de foin

Le ratelier à foin permet d'éviter de mettre le foin directement sur la litière, afin qu'il reste propre et ne soit ni souillé ni piétiné.

Sur la litière

Déposé sur la litière, le foin peut être rapidement souillé et gaspillé. Mais c'est éqalement ainsi que certains cochons d'Inde en consomment le plus. Et ils apprécient toujours une sieste dans le foin. Il faut avouer, que même avec un ratelier, nos petits malins de cochons d'Inde ont vite fait d'en faire descendre une bonne partie au pied du ratelier, pour y faire une sieste et consommer les brins en priorité les plus appétissants. C'est un problème auquel nous n'avons pas de solution.
L'important est de trouver la meilleur solution pour eux, celle qui favorisera le mieux la consommation du foin.



© Didier Boussarie -  CobayesClub

Le foin fermier : danger !

Le Foin fermier est très déconseillé. il peut contenir des quantités importantes de bactéries potentiellement pathogènes, notamment des clostridies génératrices d enteropathies mortelles chez le cobaye. La consommation d'un tel foin n'aura pas de conséquences sur un cheval ou un bovin en raison de la taille de l'animal mais pourra être dramatique sur des cobayes ou des lapins. Donc très déconseillé.

Méfiez -vous des boules à foin !

Il n'est pas rare de retrouver un cochon d'Inde paralysé dedans sans pouvoir aller manger ou boire. Même bien suspendues en hauteur elles présentent un risque. La chainette de celle de Pixel s'est cassée et il s'est retrouvé coincé dedans. Beaucoup de stress pour lui. Heureusement sa maitresse est arrivée pour le sortir de là et il lui a bien montré sa joie d'être enfin libéré. Merci à Aline L. & Pixel pour la photo.