Je pars en vacances: comment faire avec mon cochon d'inde?
Cochon d'Inde
Soyez informé
des mises à jour:

Je pars en vacances: comment faire avec mon cochon d'inde?

Les vacances approchent, et la question du transport de nos animaux se pose!
Mais aussi, leur habitat sur notre lieu de villégiature.
Tant pour le transport que sur le lieu de vacances, il est important :
  • de veiller à ce que la température ne soit jamais excessive et de faire le nécessaire pour les protéger des coups de chaleur dont les conséquences sont souvent très graves et peuvent être fatales (œdème cérébral, insuffisance rénale aiguë… ) cf Le coup de chaleur chez le cobaye.
  • de les protéger d'éventuels écarts de température qui peuvent engendrer des coups de chaleur, des arrêts de transit digestif, des problèmes respiratoires, des œdèmes cérébraux ou autres problèmes neurologiques gravissimes


Deux solutions s'offrent à nous : les laisser en pension chez une personne de confiance (ami, famille) ou connaissance (moyennant finance). Ou bien, les emmener.

1. Confier son animal

Pensez à noter dans un carnet pour la personne qui va le garder:
  • Son poids le jour où vous le confiez (cela permettra à la personne qui le garde de vérifier si tout va bien: le poids étant un indicateur de santé)
  • Les besoins journaliers de votre (ou vos) animal( aux) :
    • la quantité de légumes
    • les soins quotidiens (Vitamine C ou prise de médicaments s'il est en traitement).
    • pensez à apporter les médicaments et les seringues
    • laissez les coordonnées de votre vétérinaire traitant qui connait l'animal
    • laissez ses granulés pour éviter un changement brusque de nourriture
    • laissez de la litière et du foin en quantité suffisante, afin que la "nounou" ne soit pas prise au dépourvu. Précisez que la litière garde la chaleur (surtout la paille et les copeaux) et que son épaisseur doit être minimum (1 ou 2 cm) par temps chaud
    • évaluez les dépenses de nourriture (légumes, fruits) et convenir d'un dédommagement avec la personne qui le garde
    • laissez-le dans sa cage habituelle (si possible) avec ses accessoires

2. Emmener son animal

Assurez-vous de leur confort sur place avant de partir!
Certains hôtels n'acceptent pas les animaux (d'où la solution de la garde)
    Si vous êtes en location, renseignez-vous aussi:
  • aurez-vous la place de mettre une cage?
  • La location est-elle climatisée ?
  • La salle de séjour a-t-elle une exposition sud ? (dangereux)
  • aurez-vous la possibilité de les laisser gambader tous les jours ?
  • aurez-vous de quoi vous ravitailler en légumes?
  • pourrez-vous le mettre dans un endroit sans courant d'air et à température ambiante constante?
  • pensez à demander à votre vétérinaire une adresse de confrère partenaire et compétent dans la région de votre lieu de villégiature
Transporter son animal
Divers moyens de transport sont à notre disposition : la voiture, le train, l'avion, la voiture.
Pensez également, qu'une fois sur place, il ne va pas pouvoir vivre dans la cage de transport. Il lui faudra sa cage, ou une de taille moindre pour son confort.
Prenez soin de ne pas faire subir à votre animal un changement trop brusque de température pendant les transitions de lieux : quand vous sortez de chez vous pour le mettre dans la voiture (au dernier moment), et pour sortir de la voiture et aller dehors pour rejoindre le lieu d’arrivée. Ceci afin d’éviter tout risque de problèmes respiratoires.

Le Train
Dans le train, une cage de transport (pour chat par exemple) si le voyage n'est pas trop long, est idéale. On peut ainsi prendre son animal dans les bras pour le rassurer et le câliner.

Ne pas oublier: de l’eau fraîche à sa disposition, une alèse ou un linge bien absorbant (mais non mouillé) au fond de la cage, plus du foin, et bien sur des légumes.
Prévoir des légumes à grignoter, y compris des légumes riches en eau : concombre, endives.

    En hiver
  • Prévoir une petite couverture afin de protéger la caisse du froid et des courants d'air avant d'arriver au train !
    En été
  • Les trains étant climatisés, il est conseillé de prévoir une serviette qui pourra servir à protéger la caisse de transport du froid de la climatisation.


L’avion
Dans l'avion: les compagnies aériennes aujourd'hui, refusent de transporter un rongeur en cabine. Votre animal voyagera donc en soute.

Quelles sont les conséquences d'un voyage en soute sur votre animal? (Ici, il s'agit d'un chat) Imaginons, un cochon d'inde!!

L'ambiance en soute pour le chat est perturbante du fait du bruit des réacteurs et des vibrations qui sont moins atténués qu'en cabine.
De plus, l'animal se voit manipulé par un personnel qui lui est étranger, dans des locaux inconnus, sans la présence rassurante de son maître, et parfois à proximité de certains congénères.
L'anxiété et le stress de l'animal sont importants, c'est pourquoi, il est indispensable d'habituer son chat à sa cage avant le départ pour réduire le stress et lui permettre de voyager dans les meilleures conditions.
source: http://www.anivoyage.fr/home/fr/chats/voyage/avion/voyage-en-soute


La voiture
Lors du chargement de la voiture, trouvez le bon emplacement de la cage(ou de la cage de transport) bien calée, pour éviter que celle-ci ne tombe ou ne bouge.

Hiver comme été, veillez à maintenir une température moyenne pour le cochon d'inde, afin d'éviter les coups de froid en hiver, et les coups de chaleur en été.
Les cages en plexiglas, souvent critiquées, sont assez agréables quand on transporte un animal en hiver, et même en été. En effet, elles protègent les animaux du froid et des courants d'air.
    En hiver
  • Pensez à mettre beaucoup de foin dans la cage, pour isoler votre animal.
  • La cage sera recouverte d'une bonne couverture.
    En été
    Mêmes recommandations que pour l'hiver, mais là, c'est du soleil et de la chaleur qu'il va falloir se méfier!
  • mettre une couche de litière minimum
  • mettre à disposition de l’eau fraîche, renouvelée plusieurs fois dans la journée si le trajet est important
  • Mettre des légumes à sa disposition, des légumes riches en eau (concombre, endive, tomate), car le biberon risque de goutter à cause des vibrations de la voiture et mouiller la litière...et donc, le cochon d'inde va prendre froid.
  • Double ration de légumes riches en eau. La déshydratation est rapide dans un habitacle de voiture!
  • Mettre la climatisation en veillant à ce que l'air soit dans tout l'habitacle, pas dirigé vers la cage. La température de l'habitacle doit rester de préférence entre 20 et 21 °, 24° maximum.
  • Lors des arrêts de repos, vérifiez qu'ils ne manquent de rien, et garez la voiture à l'ombre. Les arrêts devront être brefs, car la température monte vite dans la voiture! et l'ombre tourne!
  • Les arrêts prolongés aux péages peuvent être très dangereux, pensez à vous procurer un télépéage.
  • Si on ne trouve pas de place à l'ombre: Si vous voyagez seul avec vos animaux, petit arrêt "toilettes ou café" le plus rapide possible. De retour à la voiture, si vous devez déjeuner, ouvrez la voiture pour renouveler l'air et le faire circuler, quitte à sortir la cage de la voiture. Dans tous les cas, la cage sera protégée du soleil (pensez-y!)
  • Si la température dans la voiture dépasse 25° (et cela arrive très vite): mettez également des petites bouteilles en plastique d'eau congelées, que vous aurez au préalable enroulées dans un torchon (ou une chaussette), dans la cage afin de maintenir une certaine fraîcheur. Si vous n’avez pas la climatisation, posez une serviette humide sur la cage (en plus des bouteilles d’eau congelées)
Leur bien-être et leur santé dépendront des précautions préalables que vous aurez prises!

Bon voyage et bonnes vacances !



Dr Didier Boussarie & Cobaye's club
Vétérinaire
Consultant NAC Exclusif

© Didier Boussarie -  CobayesClub
ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde