Les légumes et fruits pour le cobaye

L'alimentation naturelle pour le cochon d'Inde

Dans la nature, ou à la maison, le jeune cochon d’Inde fixe très vite ses habitudes et ses goûts alimentaires.
Il prend exemple sur sa mère et sur les adultes du groupe.

Pour un jeune cochon d'Inde né à la maison, il faut laisser à disposition les légumes à la mère. Il l'imitera au cours de son apprentissage et se régulera de lui-même.
Pour un cochon d'Inde nouvel adopté, c’est à nous de lui proposer une grande variété de légumes.
Sachez que, plus le cochon d’Inde est âgé, plus il va nous être difficile de lui faire accepter de nouveaux aliments, du moins de nouvelles saveurs, car il est d’un naturel méfiant.

Cet apprentissage lui apportera une alimentation équilibrée et variée et nous permettra de lui proposer ce qu'il préfère en cas d’état pathologique accompagné d’une baisse d’appétit !

Eviter un changement brutal d'alimentation

Les danger d'un changement brutal dans l'alimentation du cochon d'Inde

  • Un changement brutal d’alimentation est à éviter formellement. Il peut en effet entraîner de graves pathologies, parfois mortelles :
    • Météorisme
    • Diarrhées
    • Arrêt de transit digestif

Procédez par étapes lors de changements dans l'alimentation de votre cochon d'Inde

Afin d’éviter ces troubles, un changement alimentaire doit toujours se faire progressivement, par étapes.
Un nouveau légume doit être proposé en petite quantité la première fois.
Après vérification, les jours suivants, si aucun symptôme de mauvaise digestion n’est observé ( arrêt de transit, ballonnement, crottes molles...), il peut être de nouveau proposé en quantité un peu plus importante.

Votre cochon d'Inde est-il déjà habitué aux légumes ?

  • Chez un éleveur ou un particulier, il est normalement habitué à une nourriture diversifiée.
    Pensez à poser la question sur son régime alimentaire.
  • En animalerie, il n’a pas cette chance ! Donc il faudra être vigilant, car à part la pomme et la carotte (dans le meilleur des cas), ce jeune cochon d’Inde n’est pas habitué aux légumes.
    L'introduction de produits frais va donc se faire très progressivement.

Votre cochon d'Inde est habitué à un régime sans légumes ? Bien réussir la transition


C'est un changement alimentaire radical !
C'est la phase la plus délicate.
L’introduction doit toujours se faire de manière progressive, avec une transition, pour que le système digestif et la flore intestinale s’adaptent.
Il faudra donc commencer par les légumes et les fruits les plus digestes : endive, fenouil, pomme épluchée.
  • N'hésitez pas à présenter ces légumes plusieurs jours de suite, car le cochon d'Inde n'aime pas le changement.
  • Armez-vous de patience et vos efforts seront récompensés.

La transition pour introduire les légumes dans l'alimentation de son cochon d'Inde

Exemple de transition: (avec SA ration de granulés + foin)
  • Jour 1: une petite feuille d’endive + un petit morceau de fenouil ;
  • Jour 2 : à réitérer si vous ne constatez rien d'anormal (crottes molles, ballonnement). Sinon, faire un jour de pause et recommencer.
  • Jour 3 : une feuille d’endive + un petit morceau de fenouil + une rondelle de carotte.
  • Jours 4 et 5 : idem
  • Jours 6 et 7 : une feuille d’endive + un petit morceau de fenouil + un petit morceau de carotte + un petit morceau de poivron …
Vous pourrez ensuite commencer à introduire progressivement d’autres aliments un par un :
Fanes de carottes, fanes de radis et radis, herbe, pissenlits, herbes aromatiques, céleri branche, concombre, tomate cerise, salades (sauf laitue et iceberg), aubergine, courgette, courge, céleri rave, brocoli, topinambour, panais, pomme, banane, ananas, clémentine, kiwi, fraise, cerise, melon, pêche, abricot, brugnon..... (cf. tableau des fruits et légumes conseillés) Préférez les fruits et légumes de saison.

Continuez de varier progressivement, en prenant garde de ne jamais donner une grosse quantité pour un nouveau légume ou fruit.
Limitez les fruits à une ou deux fois par semaine : l’apport en sucre en trop grande quantité favorise l’obésité.

Il arrive que le cochon d'Inde se lasse temporairement d'un légume et le boude. Arrêtez le provisoirement sans pour autant le rayer de votre liste de légumes.

 

LA PRÉPARATION DES LÉGUMES

Souvent dans l'article, vous avez pu lire: "légumes frais, fruits frais..." Cela va couler de source pour certains, et d'autres vont se poser des questions.


Alors un petit rappel très important:
  • NE JAMAIS DONNER DE LÉGUMES OU DE FRUITS EN CONSERVE.
  • NE JAMAIS DONNER DE LÉGUMES OU DE FRUITS SURGELÉS.
  • ÉVITER LES SALADES EN PAQUET


  • Les légumes doivent être :
    • sortis à l’avance du réfrigérateur, car ils doivent être proposés à température ambiante pour ne pas entraîner de diarrhée ou de maux de ventre
    • rincés à l’eau
    • épluchés de préférence, s’ils ne sont pas BIO, car la peau contient de nombreux produits chimiques ;
    • essorés et séchés pour éviter toute macération dans l'estomac
    • L'herbe et les pissenlits ramassés dans la nature doivent être lavés à l'eau et au vinaigre d'alcool (blanc), afin d’ôter toutes souillures ou déjections animales. Puis rincés 2 à 3 fois avant d'être essorés.
      Il faut procéder de la même façon pour toute cueillette dans la nature.
      De plus, nous vous recommandons d’éviter absolument les bordures de routes (pollution), de champs (traitements), et les jardins publics (engrais) …


Quelles quantités de légumes pour votre cochon d'Inde ?


Idéalement, le cochon d'Inde aura toujours des légumes à sa disposition.
Il n'est pas nécessaire de peser ces légumes.
Vous allez en quelques jours trouver la ration qui convient à votre animal. Comment? En trouvant une gamelle vide juste avant l'heure du repas suivant.
A chaque repas, retirez les reliefs de légumes du repas précédent.

Mon cochon d'Inde a-t-il trop de légumes ?

Les gens craignent, souvent à tort, de rendre leur cochon d’Inde malade en lui donnant trop de légumes.
En restant vigilant sur les quantités de certains légumes trop sucrés, fermentescibles (choux) ou diurétiques ( fanes de radis, kiwi ...), il n' y a aucun danger d’en donner "trop", s’il y a été habitué progressivement. On peut ainsi donner sans crainte de diarrhée 150g voire 200g par jour de légumes à un adulte.
Mieux vaut donner un peu plus qu'un peu moins.
Rappelons-nous bien que les légumes doivent constituer, après le foin, la plus grande part de son alimentation. Les légumes apportent l’eau nécessaire aux réactions enzymatiques de la digestion.

 

DES EXEMPLES D'ASSIETTES POUR UN COCHON D'INDE (avec sa ration de granulés + foin)

MatinSoir
Assiette 1
  • Comcombre
  • Poivron
  • 2 ou 3 feuilles d'endive
  • Fenouil
  • 1 tomate cerise
  • céleri branche
  • un morceau de carotte
  • 1 feuille de salade
  • Comcombre
  • Poivron
  • 2 ou 3 feuilles d'endive
  • Fenouil
  • 3 ou 4 brins de persil et d’ aneth
  • fanes de carottes
  • un morceau d'aubergine(selon la saison), topinambour ou brocoli
  • 1 feuille de salade
Assiette 2
  • Concombre
  • Poivron
  • Fenouil
  • Endive
  • Concombre
  • Poivron
  • Fenouil
  • Endive
Assiette 3
  • Concombre
  • Fenouil
  • Romaine
  • Topinambourg
  • Concombre
  • Poivron Rouge
  • Céleri branche
  • Tomate cerise
Assiette 4 Une base pour la semaine : Céleri branche, feuille de chêne, poivron, aubergine.
Agrémenter cette base de produits de saison (cf. tableau des fruits et légumes conseillés)
Assiette 5
  • Fenouil
  • Endive
  • Poivron
  • Salade
  • Concombre
  • Brocoli
  • Tomate Cerise
  • Topinambour
  • Aubergine
  • Fenouil
  • Endive
  • Poivron
  • Salade
  • Concombre
  • Céleri rave
  • Céleri branche
Assiette 6
  • Fenouil
  • Endive
  • Tomate cerise
  • Radis
  • Panais
  • Courgette
  • Céleri branche
  • Fanes de carottes
  • Fenouil
  • Endive
  • Tomate cerise
  • Radis
  • Panais
  • Courgette
  • Céleri branche
  • Fanes de carottes



>>> Autres photos d'assiettes

    En fonction des trouvailles et de la saison, en plus du reste : (cf. tableau des fruits et légumes conseillés)
    • une grosse poignée de belle herbe fraiche ou pissenlit
    • ou des herbes aromatiques : menthe, cerfeuil, basilic, aneth, persil, coriandre…
    • ou un morceau de fruit par semaine


Bien entendu, ces menus sont pour un cochon d'Inde! S'il y en a 3, les quantités seront multipliées par trois.



Fanny E.
Avec la participation de Valérie Ladron, Frédérique Peyroux, Stéphanie Rodrigues
Et la validation du Dr Didier BOUSSARIE
pour CobayesClub

© Didier Boussarie -  CobayesClub

ALIMENTATION
  • L'alimentation du cochon d'inde
  • Introduction des fruits et légumes et menus
  • Liste des légumes et fruits conseillés pour le cochon d'Inde
  • L'obésité chez le cochon d'Inde
  • La nutrition du cochon d'Inde
  • Le problème des légumes riches en nitrates
  • Poireau, ail, ciboulette ... toxique ?

  • CONNAITRE le COCHON D'INDE
  • Adopter un cochon d'Inde
  • Cochons d'Inde à l'adoption
  • Races et Couleurs chez le cochon d'Inde
  • La cohabitation chez le cochon d'Inde
  • L'histoire du cochon d'Inde
  • Le cochon d'Inde est-il un rongeur ?
  • Les cochons d'Inde à la sieste
  • Jardiner pour son cochon d'Inde
  • Partir en vacances avec son cochon d'Inde
  • Communication gestuelle du cochon d'Inde
  • Comportment du cochon d'Inde
  • Zoothérapie avec le cochon d'Inde
  • cochon_inde_zootherapie.htm
  • L'univers sensoriel du cochon d'Inde
  • Ecoutez les cris du cochon d'Inde
  • Les vocalises du cochon d'Inde
  • Zoologie du cochon d'Inde
  • La cavy cage pour votre cochon d'Inde
  • Les accessoires pour le cochon d'Inde
  • VITAMINE C
  • Doses de vitamine C pour le cochon d'Inde
  • La carence en Vitamine C chez le cochon d'Inde
  • Tout savoir sur la vitamine C

  • SOINS
  • Administrer un médicament
  • L'anesthésie générale des NAC
  • La consultation vétérinaire du cochon d'Inde
  • Faire une injection à son cochon d'Inde
  • Le vétérinaire NAC
  • Le docteur Didier BOUSSARIE

  • REPRODUCTION
  • Accouplement cochon d'Inde
  • La castration du cochon d'Inde
  • La reproduction du cochon d'Inde
  • Sevrage et allaitement du cochon d'Inde
  • Le sexage des jeunes cochons d'Inde
  • Les kystes ovariens du cochon d'inde
  • La naissance des cochons d'Inde
  • La gestation chez le cochon d'Inde
  • La puberté du cochon d'Inde
  • ANOREXIE
  • L'anorexie chez le cochon d'inde
  • La gestion de l'anorexie chez le cochon d'Inde
  • Gaver son cochon d'Inde

  • SANTE
  • Le coup de chaleur chez le cochon d'Inde
  • L'otite chez le cochon d'Inde
  • Les dermatoses du cochon d'Inde
  • La gale du cochon d'Inde
  • Les puces chez le cochon d'Inde
  • Les poux chez le cochon d'Inde
  • Les pododermatites chez les cochons d'Inde
  • La polyuropolydypsie du cochon d'Inde
  • Les parasites externes du cochon d'Inde
  • L'ophtalmologie du cochon d'Inde
  • Le diabète du cochon d'Inde
  • L'amputation chez le cochon d'Inde
  • Le vaccin chez le cochon d'Inde
  • L'entérotoxémie chez le cochon d'Inde
  • Pathologie de la thyroide
  • Le lymphosarcome du cochon d'Inde
  • Le coeur de votre cochon d'Inde
  • Les maladies cardiaques du cochon d'Inde
  • L'insuffisance rénale chez le cochon d'Inde
  • L'urolithiase chez le cochon d'Inde
  • La toxémie de gestation
  • La phytothérapie appliquée au cochon d'Inde